– Le temp des bonnes résolutions –

En ce mois de janvier nombreux sont ceux qui décident de prendre de bonnes résolutions !

C’est décidé cette année :

« Je me mets au sport »
« Je fais un régime »
« Je vais prendre plus de temps pour moi »
« J’arrête de fumer » … !

Et bien souvent elles ne durent que quelque temps et sont vites abandonnées au profit des bonnes vieilles habitudes.
Comment cela est possible ? :

« N’ai-je aucune motivation ? »
« Suis-je feignant(e) à ce point ? »

Ou bien on se trouve des excuses :

« Oui, plus tard »
« Je n’ai pas le temps »
« De toute façon, je n’y arriverais pas »
« Je suis fatigué(e) » … !

Auto-critique et auto-dévalorisation de soi peuvent alors devenir notre quotidien. Et nous finissons par s’étonner de notre manque de confiance en soi et de notre manque d’estime de soi…

– Les bénéfices secondaires dans tout ça –

Et si je vous disais que ce sont les bénéfices secondaires qui vous empêchent d’aller au bout de vos rêves, envies et changements ? Et non pas vos soi-disant incapacités.

Les bénéfices secondaires sont comme qui dirait des programmes inconscients, qui tirent profit de la situation actuelle, même si celle-ci nous cause beaucoup de tort et de souffrance.
Même si une partie de nous veut réellement opérer ce changement et cette libération de la douleur causée par nos comportements problématiques, nous pouvons rester attachés à eux.

Pourquoi ? Puisque jusqu’à présent ils représentaient le meilleur moyen que nous connaissions de satisfaire nos besoins profonds.

Ces mécanismes inconscients d’auto-sabotage ont eu un jour une fonction positive (satisfaire nos besoins) et ont permis une meilleure adaptation à notre environnement.
Et aujourd’hui nous continuons à croire inconsciemment que c’est toujours la bonne solution pour nous, car depuis, l’inconscient n’a pas eu d’autres données pour contre carré la première expérience.

Voilà pourquoi nous avons tant de mal à appliquer dans le temps nos bonnes résolutions.

Ces bénéfices secondaires peuvent être regroupés en 9 points généraux :

L’habitude 
Mon problème est une habitude rassurante par rapport à l’inconnu qui me fait peur = besoin de sécurité

La loyauté
Mon problème me rend loyal et fidèle à mon passé, à mes ancêtres = besoin de reconnaissance, d’appartenir a un groupe et d’être aimé

L’exutoire
Mon problème est le symptôme d’un autre problème…

La protection / l’évitement 
Mon problème me protège d’un autre problème…

L’excuse 
Mon problème me sert d’excuse pour ne pas en affronter un autre.
NB : La protection c’est vis-à-vis de soi ; l’excuse c’est vis-à-vis des autres…

L’occupation 
Mon problème m’occupe l’esprit, ce qui m’évite de penser à un autre problème qui peut me sembler plus effrayant.

L’identité 
Mon problème est ma raison d’être. Il fait partie de ma vie, de mon identité et de mon image…

La reconnaissance 
Mon problème me permet d’obtenir la reconnaissance, l’affection, la compassion d’autrui.

La punition 
Mon problème me punit de ma culpabilité ressentie par rapport à une faute réelle ou imaginaire que j’aurais commise…

L’attestation / le challenge
Mon problème (me) prouve que je suis capable de lui faire face…

 

Lequel ou lesquels résonnent en vous ?
Cette liste est bien évidemment exhaustive et l’essentiel, comme toujours, c’est de trouver vos propres réponses.

Il est donc important de bien les identifier afin d’œuvrer à leur libération et l’EFT est là pour vous aider. Vous pourrez mettre en lumière ces bénéfices afin d’accéder en douceur à vos envies profondes de changement et d’évolution personnelle tout en continuant à prendre soin de vos besoins.

 

– Prenez soin de vous –

 

 

 

 

Catégories : bénéfices secondaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.