– L’inconscience dans les relations humaines –

Il est souvent coutume de dire que c’est la faute de l’autre, de la société, lorsque nous sommes malheureux. Les émotions peuvent être multiples, passant de l’amertume à la colère jusqu’aux ressentiments. Ces émotions renforcent notre mal-être et donnent davantage de pouvoir et de poids à nos souffrances et blessure profondes. C’est le cercle vicieux.

Certaines personnes restent donc engluées dans leurs schémas mentaux conditionnés et ils en veulent aux autres pour ce qu’ils font, ce qu’ils ont fait, ce qu’ils ont dit, ce qu’ils ont dit qu’ils feraient et n’ont pas fait, ce qu’ils auraient dû faire ou ne pas faire …

Et c’est la même chose avec les situations et expériences de la vie : « ceci ne devrait pas se produire, je ne veux pas être ici, je ne comprends pas pourquoi il m’arrive cela, on me traite injustement … ».

Lorsque nous sommes identifiés à nos souffrances et blessures, donc à nos schémas inconscients, nous rejetons systématiquement la faute, de notre malheur ou mal-être, sur les autres, les situations de la vie et notre passé.

 

– Le processus de victimisation –

Lorsque nous nous plaçons en position de victime nous sommes inconscients.
L’inconscience c’est lorsque nos pensées (issues du passé, de conditionnements, de blessures, de croyances…) déterminent nos sentiments nos comportements et par extension notre réalité. 

Ce processus de victimisation est normal dans le sens ou nous n’avons pas appris les fondements véritables de la vie et les lois de l’univers.

En réalité il est très malsain car il nous destitue de notre pouvoir véritable de libération. Si c’est la faute de l’autre, alors seul l’autre a le pouvoir de me sortir de mon état d’être dans lequel il m’a mis.

« Mon bonheur dépend donc de l’extérieur »

Voici une croyance qui fait à elle seule le plus de ravage dans nos vies.

 

– L’autre est notre miroir –

Ce que l’on voit chez l’autre très souvent n’existe pas, il s’agit d’une projection de nos propres blessures.

« Ce à quoi vous réagissez chez l’autre vous l’amplifiez chez vous »

L’autre est notre propre reflet. Les émotions que nous ressentons par rapport à telle personne ou événement sont liées à un passé traumatique déjà présent en nous que l’autre est venu réveiller, nous montrer.

Ainsi les rencontres que nous ferons, tout au long de notre existence, ne sont pas dénuées de sens, nous les attirons afin de voir en nous des zones d’ombre qui doivent être libérées.

Si nous voulons bien reconnaitre que ce qui nous dérange, nous blesse, nous indigne chez l’autre n’est que le reflet de nos blessures, alors notre « pire ennemi » devient en réalité notre plus bel allié pour grandir et évoluer vers la plus belle sphère de notre être. Ainsi nous accédons naturellement à la reconnaissance, l’acceptation et la paix intérieure.

La beauté de la vie et des relations réside ici. Elles nous informent en permanence sur ce que nous portons en nous d’erroné et lorsque nous nous reconnectons à cette vérité profonde alors nous reprenons la responsabilité de notre vie et c’est seulement à ce moment-là que l’on peut se libérer et accéder à quelque chose de bien plus grand et lumineux en nous.

« Au plus profond, nous cherchons sans cesse la libération de notre être. »

 

– L’accompagnement en EFT et Access Bars –

Mon but en séance est de vous aider à vous reconnecter à votre conscience et donc à votre pouvoir naturel et inné de libération et de guérison.

Je ne fais rien si ce n’est vous montrer une autre voie que celle que vous avez emprunté jusqu’à présent.

Lorsque vous vous libérez, vous atteignez un amour d’une profondeur et d’une sagesse telle que vous pourrez à votre tour aider et guider les personnes vers un autre degré de conscience qui aidera l’humanité tout entière à retrouver la voie de l’unité.

Nous ne pouvons voir l’amour et la beauté de ce monde tant que nous porterons des blessures en nous. Guérissez-les et vous ne verrez plus jamais la vie, les autres, vous-même également, de la même façon.

 

– Prenez soin de vous –

Catégories : Conscience

1 commentaire

Murcia Serge · 22 février 2019 à 5 h 42 min

Bonjour
Mon Épouse Murielle souffre de polyarthrite rhumatoïde à la suite d’évènement subit dans son expérience de vie même si la médecine nous dit que c’est immunitaire Je pense qu’il y a un autre processus déclencheur puis à un moment donné tout se declenche ,étant moi même praticien dans l’aide dans mon jargon et en toute humilité en bref Je commence à m’inquiéter à son sujet Je ressens ces douleurs également ,…C’est pourquoi Je pense que l’accès bar et une des solutions pour Murielle et moi également, merci bien Serge Murcia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.