Pour certaines personnes, ces termes peuvent avoir des connotations négatives. Ils peuvent vouloir dire défaite, renoncement, incapacité d’être à la hauteur des défis de la vie, etc. Cependant, le véritable détachement est quelque chose d’entièrement différent. Cela ne signifie pas endurer passivement une situation dans laquelle vous vous trouvez sans tenter quoi que ce soit pour l’améliorer. Et cela ne signifie pas non plus que vous devez cesser d’établir des plans pour transformer votre vie ou de poser des gestes positifs. Ce n’est pas ne rien faire, au contraire.

 

Qu’est-ce que l’acceptation ? Le lâcher-prise ?

C’est continuer à agir sans s’inquiéter du résultat, s’occuper de l’avenir sans s’en préoccuper. Lâcher prise c’est renoncer à tout contrôler c’est renoncer à prouver quoi que ce soit. Je suis qui je suis et non pas qui j’avais rêvé d’être. J’en suis là pour le moment et c’est ok pour moi, et cela ne signifie pas que je ne vais pas mettre en œuvre toutes mes ressources pour évoluer.

Lâcher prise c’est cesser de faire le procès de sa vie, c’est renoncer à la résistance intérieure qui s’oppose à ce qui est. Le lâcher prise est donc un phénomène purement intérieur. En fait quand vous lâchez prise ce n’est pas la situation dans sa globalité que vous devez accepter mais juste votre ressentis et vos émotions, s’accepter soi dans ce que l’on est en train de vivre et ressentir à l’intérieur.

 

« J’ai le droit de ressentir ça en moi »
« Ok ce n’est pas ce que je veux pour mon futur »
« Mais aujourd’hui j’en suis là »
« Le fait de m’accepter dans mon imperfection va m’aider à trouver mes ressources intérieures pour évoluer »
« Je sais que si je résiste à ce qui se passe en moi, je bloque le processus naturel de libération » …

 

Si vous estimez que les circonstances de votre vie sont insatisfaisantes ou même intolérables, ce n’est que tout d’abord en lâchant prise que vous pouvez rompre le comportement inconscient de résistance qui perpétue justement ces circonstances.

 

L’acceptation, le lâcher-prise ne se cherche pas, ne se trouve pas, il se vit, de l’intérieur :

Vous êtes encore en train de chercher à l’extérieur et vous ne réussissez pas à vous extirper du mode « recherche ». A vous je vous dirais de ne pas chercher la paix. Ne cherchez pas à trouver un quelconque autre état que celui dans lequel vous êtes dans l’instant présent. Sinon, vous instaurerez un conflit intérieur et une résistance inconsciente. Pardonnez-vous de ne pas être en paix. Dès l’instant ou vous acceptez totalement l’absence de paix, celle-ci se métamorphose en paix. Tout ce que vous acceptez totalement vous conduit à la paix. C’est le miracle du lâcher-prise.

 

Et si je cesser de lutter contre moi-même et contre ce qui se passe réellement en moi
Je me pardonne de ne pas être en paix la maintenant tout de suite
Je me pardonne de ressentir cette émotion (nommer la)
J’ai le droit de ressentir cette émotion
Ce n’est qu’une émotion, elle ne définit pas qui je suis au plus profond de moi
Cette émotion n’est que le messager de mes schémas de pensée
Mes schémas de pensée ne sont que le résultat de mes conditionnements
Je peux libérer cette émotion en l’acceptant totalement
Ok je ne suis pas là ou j’aimerais être dans mon développement personnel
Mais je sens cette volonté de grandir et d’évoluer
Et je peux me libérer qu’en acceptant totalement qui je suis maintenant
J’accepte totalement ce que je ressens en cet instant afin de libérer cette émotion
Je sais que c’est le jugement face à ce que je ressens qui me fait plus de mal qu’autre chose
Et si je cessais de me juger
Et si je devenais un peu plus bienveillant avec moi-même
Comme un enfant qui apprend à marcher, moi aussi je trébuche parfois
Mais je sais que je suis aussi en train d’avancer et de progresser
Je décide de voir tout le parcours déjà accompli
Et je me félicite de voir encore tout ce qu’il y a à faire
Je me rapproche de moi-même
J’évolue et j’avance
Je m’aime et je m’accepte
C’est la clef de ma libération


L’acceptation émotionnelle en EFT :

Lors de la pratique de l’EFT on nous dit qu’il faut répéter cette phrase, nécessaire au processus de libération de nos émotions : « Je m’aime et je m’accepte ».
Très souvent cette phrase réveille beaucoup d’émotions, d’idées, de pensées, diverses et négatives.

Mais alors pourquoi est-ce si difficile de prononcer cette phrase ?

Pourquoi est-elle véritablement nécessaire ?

La libération va de pair avec la notion d’amour et d’acceptation de soi.

Je vous invite à dire cette phrase à voix haute puis à noter tout ce qui vous vient à l’esprit, comme idées, mots, phrases, pensées, mais aussi les sensations que cela provoque dans votre corps, les croyances associées du type : « Je suis imbu de ma personne si je dis que je m’aime et que je m’accepte comme je suis » ; « Je ne suis pas une bonne personne si je pense ça » ; « Les personnes qui s’aiment et le disent sont vaniteuses » ; « Si je m’accepte alors cela signifie que je suis bien comme je suis et que je n’ai pas besoin de changer »  

Puis, pour y aller en douceur, vous pouvez alors remplacer la phrase type « je m’aime et je m’accepte » par ces propositions :

« J’ai envie d’accepter pleinement ce que je ressens / j’accepte ce que je ressens »

« J’ai envie de m’accepter comme je suis / je m’accepte tel que je suis »

« Même si je n’arrive pas encore à m’aimer / je m’accepte » …

 

L’acceptation de soi c’est simplement arrêté de se juger ! Utilisons notre énergie pour changer et si diriger vers la meilleure version de nous-même que nous puissions créer !

 

– Créateurs, créatrices, à vous de jouer ! – 

 

Rédigé avec des extraits du livre :  » Le pouvoir du moment présent  » ECKHART TOLLE
Catégories : Acceptation

1 commentaire

Laurine · 22 juin 2018 à 6 h 29 min

Merci pour ce paisible article lu en début de journée, parfait pour commencer une journée de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.