Très souvent en développement personnel on entend dire qu’il faut tuer l’ego, s’en méfier, déjouer ses pièges, ne pas s’identifier à lui etc. 

Seulement, il est la somme de nos blessures émotionnelles, de nos croyances, de nos conditionnement etc. A partir de nos expériences de vies, nous nous sommes donc créé une identité appelée « égo ». Il ne peut être que ce qu’on lui a enseigné d’être, mais en réalité il n’est pas notre essence profonde. 

En revanche je le considère comme un allié de premier ordre car son rôle est de ramener à ma conscience ce qui doit être libéré.

Ex: Une personne ressasse une dispute qu’elle a eue avec un de ses proches. Elle se rejoue la scène indéfiniment, se remémore les mêmes mots et revit les mêmes émotions.
A ce stade la on pourrait dire que son égo « l’embête » avec quelque chose de passé et qu’il faut donc le faire taire car cela lui cause plus de mal que de bien. Vrai ! Mais …

Si il vient nous « enquiquiner » avec cet expérience de vie, c’est qu’il y a une raison…
Il lui emmène, sans discontinuer, tout ce dont elle a besoin, afin, d’aller voir en elle, le fondement, la racine, qui cause se ressassement.
Avec l’EFT elle va pouvoir aller voir le message caché derrière ces émotions, derrière cette expérience de vie. Elle va utiliser tout ce qui vit encore en elle afin de libérer sa blessure. 

Son rôle n’est donc ni plus ni moins que de ramener à notre conscience nos plus profondes blessures qui vivent encore en nous. 

Et comme par magie, le brouhaha intérieur de l’égo va disparaitre, car son travail sera terminé. Quelque chose de bien plus grand aura pris le relais, notre Soi Idéal.

Nos souffrances sont une invitation à plus de conscience et de lumière dans notre vie 

– Découvrons notre Soi Idéal – 

Nous lui avons donné bien des noms à travers les âges. C’est notre Soi déjà réalisé, en paix, baignant dans la vacuité la plus totale. C’est lui que nous rejoignons, sentons vibrer en nous à chacune de nos libération. 

C’est notre véritable état d’être qui est masqué par nos souffrances et blessures. Notre égo cherche donc à le rejoindre et toutes nos expériences de vies, que nous créons, nous poussent dans une expansion de conscience afin de se rappeler que nous sommes déjà ce Soi Idéal.
C’est ainsi que l’on comprend que personne n’est chargé d’une vie qu’il ne peut faire grandir, que personne n’a de problème qu’il n’a pas les capacités de résoudre. 

Bien plus qu’un concept, il faut le vivre et non le lire.

N’oubliez pas, la vie est duelle en ce monde, c’est donc à nous de choisir quel regard nous portons sur les choses.
Rien n’est vrai ou faux en soi, cela dépend de la réalité que nous voulons.

Voulons-nous d’un égo à fuir et à combattre ? Ou voulons-nous un allié qui nous aide dans notre propre évolution ? 

C’est à vous de choisir, comme toujours, là réside votre pouvoir divinement humain ! 

– Prenez soin de vous – 

Catégories : L'égo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.