Nous sommes tous impacté par notre passé et son lot d’expériences.
Comme Lise BOURBEAU le souligne bien, il existe 5 grande blessures d’âme dans lesquelles chacun de nous peut se reconnaitre. La blessure d’abandon, de rejet, d’humiliation, de trahison et d’injustice. Ces blessures ont formaté nos réactions, nos comportements et nous avons fini par nous construire avec, au fil des années.

Beaucoup de sentiments et d’émotions sont rattachés à ses blessures profondes, comme le dégout, la colère, l’incompréhension, la frustration, la peur, le manque de confiance en soi…

 

-Lâcher sa posture de victime –

« Et si je m’ouvrais à une autre vision des choses ? »

 

Avec cette phrase, le but n’est pas de nier ce qui se passe en nous, de rejeter l’ensemble de nos émotions véritables ni de coller à un concept. Simplement de s’inviter à voir autrement.

Des attentes et des besoins sont nés de ces blessures et lorsque notre entourage ne les comble pas, nous souffrons et on finit par se placer en position de victime.
Nous passons notre vie à attendre des autres, qu’ils nous consolent, nous apportent ce dont nous avons besoin pour guérir. Nous créons donc une dépendance avec l’extérieur, la matière et notre entourage. De là découlent les déceptions, les frustrations, les ressentiments, les incompréhensions lorsque nos attentes ne collent plus avec la réalité.

Changeons de focus un instant.

Et si cela devenait une invitation, à nous en sortir par nos propres moyens, afin de prendre conscience que nous pouvons le faire et ainsi atteindre l’indépendance sur tous les plans de notre existence ?

Une blessure d’abandon peut alors être transformé, avec le temps, en conscience, en nouvelle force, celle de l’indépendance affective.

 

-Je me libère par moi-même-

« Et si aujourd’hui je devenais ma propre source de bonheur ? »
« Et si aujourd’hui je devenais dépendante d’une seule chose, ma propre source intérieure ? »

 

Nous avons déjà tout en nous. Nous sommes des êtres complets, riches, libre et autonome par nature.
Cela ne signifie pas que l’on ne doit plus vivre en société ou que cela remet en cause tous les concepts d’amour, de famille et d’amitié. Au contraire.
Devenir libre d’être soi, heureux en soi, permet aux autres de trouver le chemin de leur propre source de bonheur. À leur tour ils pourront enseigner à ceux qu’ils rencontreront que l’humain est bien plus que ce qu’il ne croit être et qu’il a déjà toutes les potentialités de bonheur et de paix en lui.
Ainsi les relations deviendront d’une tout autre nature et cette nouvelle source d’amour retrouvé en nous, s’intensifiera chaque jour un peu plus.

 

« La vie nous invite sans cesse à retourner à la seule fondation qui ne s’écroulera jamais, à la seule source véritable jamais crée, nous même ! »  – Emilie BERTRAND-

 

Alors lorsque quelqu’un quitte votre vie par exemple, demandez-vous :  j’ai l’impression qu’il/ qu’elle m’enlève quoi ? De quoi je me sens délesté ? De quoi vais-je manquer ? De quoi ai-je besoin ?
Faites la liste et donnez-vous-le.

Soyez dans l’amour de vous-même et vous pourrez rayonner cet amour autour de vous. Ainsi vous laisserez à l’autre la liberté de poursuivre son chemin personnel, comme vous vous autorisez à poursuivre le vôtre.

 

« Je ne peux donner à l’autre ce que je ne peux me donner à moi-même » – Emilie BERTRAND

 

Et si j’ai l’impression qu’une situation m’humilie ? De quoi ai-je besoin à ce moment-là ?
Faites la liste et donnez-vous-le.

Devenez votre propre source, ainsi vous gagnerez en confiance et en estime de vous. Vous n’aurez plus peur de l’impermanence des choses puisque vous compterez uniquement sur vous. Vous deviendrez libre des autres et pourrez leur apporter beaucoup plus d’amour et de lumière.

Vous êtes la source de votre propre vie, reprenez-la en main, maintenant.

 

– Tapping –

« Et si j’avais tout en moi ? »

« Et si je me donnais l’autorisation de me donner tout ce dont j’ai besoin ? »

« Et si c’était possible d’être indépendante et dans le lien ? »

« Et si j’étais capable de me donner tout ce dont j’ai cru manquer jusqu’à présent ? »

« Et si la vie m’a poussé à trouver mes propres ressources ? »

« Et si je regardais mon passé avec un autre regard ? »

« Et si je commençais à écouter mes besoins et à les satisfaire, juste pour moi ? »

« Et si j’étais mon plus grand sauveur ? »

« Et si c’était le plus beau cadeau que je puisse me faire ? »

 

– Prenez soin de vous –

 

Catégories : Bonheur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.